L’équipe

L’association ISIS compte actuellement 41 membres

Les salariées

Les membres du bureau

Le conseil d’administration est composé de 11 membres

    • Monsieur Gianni BARBIERI   Vice Président USI
    • Madame Delphine BASTARD   Directrice CLIC
    • Madame Marie BAYSSAT  Conseillère municipale
    • Monsieur Daniel DELARBRE   Président Secours populaire
    • Madame Claude LAFLAVANDRIE-MAGNE   Enseignante
    • Docteur Hugues LELOUP   Médecin
    • Madame Catherine BONGLET  Gynécologue retraitée
    • Madame Béatrice DUPUY   Agent immobilière
    • Madame  Liliane ALEXANDRE   Retraitée : ancienne directrice mission locale
    • Madame  Valérie COUDUN    Directrice FAM CROIX MARINE
    • Madame Julie BROUSSEAUD   Assistante sociale et  Formatrice

 

Le mot du président, Hugues LELOUP

J’aimerais,  revenir sur les aspects marquants et positifs de l’année 2018.Tout d’abord, l’importance que prend notre structure, la ROSE DES VENTS au niveau du bassin d’Issoire. Pour rappel, cette structure a débuté en septembre 2016, dans le cadre d’une convention tripartite entre le Centre Hospitalier Paul Ardier d’Issoire, l’Agence Régionale de Santé d’Auvergne, et notre association, convention qui a été resignée en ce début d’année 2019. Comme vous le verrez dans le rapport d’activités, elle a plus que doublé le nombre de bénéficiaires reçus en son sein. L’aspect positif de cette organisation, c’est de la voir reconnaitre lieu de stage de formation des internes en médecine générale dans le cadre du SASPAS (Stage Ambulatoire en Soins Primaires en Autonomie et Supervisé) par les autorités de santé (Faculté de Médecine et ARS).

L’autre « ADN » d’ISIS qu’est l’éducation à la santé n’est pas pour autant oubliée, loin de là ! L’implication sur les sujets des « violences faites aux femmes » par sa participation au réseau REPROF, la prévention des violences intrafamiliales, les conduites à risques chez les jeunes, le harcèlement, et d’autres encore qui vous seront exposés, reste dans la continuité de ces dernières années, car ce sont des actions de longue haleine, si l’on veut obtenir des résultats durables et significatifs.

ISIS participe aussi au Collectif SOLIDARITES ISSOIRE, qui est en train de se constituer, et qui comprend toutes les associations travaillant dans le champ de la solidarité, du caritatif, ainsi qu’un certain nombre de citoyens solidaires.

Nous avons le plaisir de voir se développer la reconnaissance du travail d’ISIS, par les demandes de formation au sein de l’association, qui ne cessent d’augmenter : en plus de la formation d’internes de médecine, nous accueillons des étudiants de l’ITSRA pour la formation des CAFERUIS, TISF et CESF, des bac-pro SAPAT des lycées professionnels, des master 1 et 2 en Santé Publique, des élèves d’AFPA en Conseiller en Insertion Professionnelle et enfin, des élèves de 3ème en stages de découverte.

Malheureusement, il existe des ombres à ce tableau « flatteur » : tout d’abord, un contexte difficile, avec le questionnement sur la pérennité de l’expérimentation du montage actuel concernant la partie externalisée de la PASS du Centre Hospitalier d’Issoire, malgré la reconnaissance de l’intérêt de ce montage par divers professionnels. Ceci compromettrait complètement l’existence de la ROSE DES VENTS. D’autre part, il se dessine une diminution des budgets de l’ARS dans le domaine de la prévention, ce qui est malheureusement une constante nationale depuis de nombreuses années. Ces éléments menacent l’avenir d’ISIS, et, par ricochet, certains emplois. Rappelons qu’ISIS compte 12 personnes rémunérées, à différents temps partiels, et 8 bénévoles actifs au sein de la ROSE DES VENTS.

Les perspectives d’avenir comprennent tout d’abord une consolidation financière. En effet, nous n’avons toujours pas obtenu le versement des fonds LEADER demandés en 2016, et des projets ont été posés et acceptés pour 2017 et 2018 !

Nous espérons arriver à pérenniser les fonds publics, nos actions 2019 s‘appuient  essentiellement sur les axes du Programme Régional de Santé 2018-2028, où nous sommes experts. Il nous faut aussi rechercher des fonds privés, à une époque où leur obtention par les réseaux, prennent chaque année de plus en plus d’importance.

D’autre part, il nous faut aussi trouver de nouveaux locaux pour la ROSE DES VENTS, en termes de fonctionnalités et d’adaptation à ses missions, et d’accessibilité.

Enfin, ISIS vise à répondre à des demandes au-delà du seul territoire d’Issoire, au niveau du département, voire les départements voisins. Autre projet fort d’ISIS, pour donner suite à des demandes de certaines municipalités du territoire, plus en secteur rural, est d’envisager la création d’une équipe mobile de la PASS.

Je tiens à remercier nos financeurs : la Délégation départementale du Puy-de-Dôme de l’AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ AUVERGNE-RHÔNE-ALPES, la MILDECA, le Conseil Départemental du Puy de Dôme, la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui nous soutient à travers l’attribution de fonds européens, et la ville d’Issoire, qui nous héberge au niveau de notre siège administratif. Je remercie aussi le Crédit Agricole Centre France, et la fondation L’OREAL, qui nous ont attribué un financement pour nos actions auprès du public fragilisé. Un grand merci au Centre Hospitalier d’Issoire, dont les équipes font preuve d’une implication forte dans le projet de la ROSE DES VENTS.

Enfin, je remercie très chaleureusement tous les salariés d’ISIS qui contribuent à son développement, ainsi que les bénévoles au sein de la ROSE DES VENTS, et aussi l’ensemble du Conseil d’Administration, dont le dévouement, la gentillesse, la solidarité de chacun, permet le succès des actions de l’association : un très grand bravo pour vous toutes et tous !